Balade patrimoine à Biarritz : du phare à la Côte des Basques


Biarritz est l'une des stations balnéaires les plus renommées de la côte atlantique. La venue de l'empereur Napoléon III et de l'impératrice Eugénie en 1854 et la construction de la Villa Eugénie, le petit village perdue dans la lande va devenir le rendez-vous de l'aristocratie européenne.
Le village se fait ville, les premières grandes villas (Roche RondeMirasolCyrano, Villa belza) sortent de terre et la station déploie désormais tous les attributs de la villégiature. Le développement rapide allié à la topographie accidentée de la ville n'a pas permis la réalisation d'un urbanisme rationnel. Mais c'est justement de ce perpétuel contraste d'échelles et de styles que la ville tire son charme.
La visite débute par la pointe Saint-Martin, le site offre un magnifique panorama sur Biarritz et les Pyrénées.
La Grande Plage, dite autrefois plage des Fous, elle est encadrée par le Bellevue, le casino Municipal et l'Hôtel du Palais.
Le Port des Pêcheurs, aménagé au XVIIIe siècle pour remplacer celui du Port Vieux devenu inutilisable. Les bassins à digues reliant les rochers entre eux ont été construits sous Napoléon III.
L'esplanade ou ce trouve le Musée de la Mer conduit par une passerelle métallique, au célèbre Rocher de la Vierge.
L'ancien port baleinier du Port Vieux, protégée des vagues et des vents par les falaises est une plage très appréciée des baigneurs.
Les Basques prirent l'habitude de venir se baigner ici, sur la plage de la Côte des Basques, le dimanche suivant la fête de l'Assomption. Ils pensaient se préserver ainsi des maladies. Cette coutume a donner le nom au site.

Commentaires